La zone où je te dis des trucs vrais et pas de la putain de bidouille ...

Les règles de l'informatique.

Règle 0 absolu : La confiance

Si je vous dis qu'il n'y a rien de plus traitre que l'électronique et que les voies de l'informatique sont parfois impénétrables, ça devrait suffire à vous faire comprendre qu'il ne faut surtout pas avoir confiance dans votre ordinateur, votre tablette, votre smartphone, votre imprimante. Concrètement ça veut dire quoi ? Ben ça veut dire que ça peut partir en couille sans prévenir et avoir des conséquences désastreuses. La règle suivante est donc celle qui découle directement de celle-ci.


Règle 0 : La sauvegarde

La sauvegarde est hyper fondamentale et ne devrait pas être un "il faudrait que" (je l'entends souvent") car ça peut devenir un "j'aurais dû" (ça aussi je l'entends souvent). Il est absolument nécessaire d'avoir ses données sur au moins 2 supports physiques différents. L'ordinateur peut stocker donc on laisse tout dedans et on recopie le tout sur un disque dur externe, une clef usb, un cd/dvd même si c'est en train de disparaitre, un stockage cloud, un mac ou un serveur, en fonctionne de votre environnement et la quantité de données.

Comprenez bien qu'il n'y a rien de plus traitre que l'électronique donc par conséquence on peut dire qu'un micro-ordinateur est un bel enfoiré. Un jour je fonctionne bien et le lendemain je ne démarre plus car mon disque dur est mort.

Ça permet aussi de bien niquer ces trous du cul de lamers qui créent des ransomwares. Si un jour votre pc est crypté parce que vous aurez fait la connerie d'ouvrir un truc qu’il ne fallait pas, vous aurez votre sauvegarde à disposition à condition de l'actualiser régulièrement.


Règle 1 : La protection

Un antivirus ça va, deux c'est la merde. On a la chance d'avoir un antivirus intégré à Windows 8, 8.1 et 10, qui se nomme Windows Defender et qui est très bien. Ne vous laissez pas avoir par les comparatifs de merde qu'on trouve sur le net. Déjà vous verrez que le classement diffère d'un site à un autre et surtout ce n'est pas représentatif des conditions réelles d'exploitation. Eux déversent des tonnes de virus dans la gueule du pc et voient ce que les antivirus peuvent faire. A la maison ou au boulot ça n'arrivera jamais donc c'est idiot.

Windows Defender suffit quand on utilise son ordinateur normalement et qu’on ne va pas lancer n'importe quel programme ou pièce jointe qui nous tombe dessus.

La protection c'est aussi l'utilisateur car comme je viens de l'écrire, si vous n'ouvrez pas tout ce qui se présente à vous, vous ne risquez rien. On n’oublie pas non plus de rappeler que si vous savez qu'un logiciel est payant, si vous le trouvez en version gratuite sur le net, y'a de forte chance que ça soit de la merde infectée. Je le vois souvent avec des gens recherchant Powerpoint par exemple. Et après ils ont un malware ou plus qui vient s'installer tranquillement car par forcément détecté et ce n’est pas parce que vous aurez un antivirus payant que ça sera mieux même si normalement c'est le cas.

Donc un peu de jugeote et attention aux mails avec des messages "attirants la curiosité".


Règle 2 : L'entretien

Un ordi tant que ça fonctionne et que vous ne remarquez rien d'anormal, vous n'êtes pas obligé de le faire contrôler mais une fois par an ne serait pas du luxe ne serait-ce que pour la poussière car votre ordinateur est un aspirateur. Le pire étant les lieux humides où la poussière sera collante. Elles se déposera sur les pales des ventilateurs ce qui aura tendance à moyen terme à donner du jeu dans l'axe de rotation. Et du coup ça bourdonne. La finalité sera la mort du ventilateur et donc la surchauffe de l'ordinateur et certaines générations de pc ne réagissent pas au fait que le ventilateur ne tourne plus.

La poussière bouchera aussi les ailettes de refroidissement. L'air passe dans ces ailettes et les refroidissent. Ces ailettes font partie du bloc en métal qui est en contact avec le microprocesseur et d'autres puces électroniques qui nécessitent d'être refroidies.

Si votre machine se met à souffle fort plus rapidement que d'habitude et reste dans cet état, c'est que ça ne respire plus. Il faut donc arrêter l'ordi et ne plus s'en servir tant que le problème n'aura pas été réglé.

Pour les pc portables c'est pire car s'il y a bien un élément hyper sensible à la température c'est le GPU, la puce graphique quoi. La surchauffe fera que les soudures ne tiendront pas et cela crééra des faux contacts entre la puce graphique et la carte mère. Techniquement réparable avec un système D, la plupart du temps les techniciens en informatique déclareront le pc portable comme HS. Ils vont pas s'emmerder à réparer ça, c'est mieux de vendre un pc neuf. Je créérai un sujet à ce sujet s'il est pas déjà créé ... Je parle de la réparation.


Règle 3 : Un système, ses pilotes et ses logiciels à jour


Ce n’est peut-être pas une nouveauté pour vous mais un système à jour est préférable car il permet de régler des défauts et aussi d'optimiser le rendement. Une carte graphique peut être plus performante après reçu un pilote plus récent.

Fortnite qui mettait trois plombes à se lancer sur des AMD A4 (A6, etc.) à ses débuts, est devenu bien plus rapide au fil des mises à jour.

Cependant, plus le système est gros (ex : Windows) et plus ce principe de mise à jour est complexe. L'impact qu'il y aura dessus peut être bénéfique et/ou peut provoquer de nouveaux défauts ou du moins les faire apparaitre car cachés voire inactifs avant la correction apportée par la mise à jour. Ça fait les choux gras de tous les pseudos connaisseurs qui n'hésitent pas à cracher dans la soupe car incapables d'écarter les œillères et de comprendre pourquoi cela arrive.

En même temps il ne faut pas se jeter sur un truc tout frais ou tout nouveau. Personnellement, je ne me jette jamais sur la dernière mise à jour de fonctionnalité de Windows ou bien sur un nouveau jeu vidéo. J'attends quelques temps car rien ne presse et au moment où je décide de m'y coller, les défauts auront été réglés que ce soit pour le système ou bien le jeu vidéo (et en plus il coutera moins cher).

Alors finalement, je dirais qu'il faut faire les mises à jour des logiciels (jeux ou applications) et Windows, sauf pour ses mises à jour de fonctionnalités qui sont généralement des grosses modifications et qu'il est préférable d'attendre un peu (genre quelques semaines voire mois). Ces mises à jour de fonctionnalités ne sont pas imposées automatiquement mais proposées donc on peut refuser de les installer.


Règle 4 : L'essentiel et la non-personnalisation

Un système contient déjà la plupart des éléments nécessaires à son bon fonctionnement. On peut lui ajouter certaines choses mais uniquement si elles sont essentielles à l'utilisation. Pour ma part, j'ajoute 7zip, VLC Media Player et Firefox. 7Zip permet de gérer tous les formats de compression existants (zip, rar, 7z ,etc.), VLC connait la quasi-totalité des formats audio/vidéo et Firefox parce que fidèle depuis le début mais aussi parce qu'Internet Explorer est à éviter, Edge a été abandonné et Edge Chromium est basé sur le navigateur de Google (la politique de Google, beuark !).

Le fait d'ajouter des outils et logiciels genre CCleaner, Avast!, Malwarebytes Antimalware, la suite ioBits, Defraggler, des logiciels de monitoring, etc. c'est du flan. Entre ceux utiles ponctuellement et les trucs bidon, vous aurez vite fait d'avoir un gros sac qui rame et qui fonctionne au diesel.

La personnalisation de votre système et de vos logiciels est quelque chose qu’il faut considérer le jour où il faudra tout recommencer. Si vous avez « quelqu’un qui s’y connait » qui refait la machine à sa sauce avec ses personnalisations parce que c’est mieux, le jour où faudra refaire à nouveau la machine, ça sera très drôle, surtout s’il est plus là pour s’en occuper.

Evitez aussi les Windows personnalisés. Ils sont soi-disant plus légers et optimisés mais en fait c’est naze. Il suffit que vous ayez besoin d’une des fonctionnalités qui aura été retirée du système (parce peu utilisée donc inutile :) ) et vous pourrez refaire votre machine de zéro car on ne peut les rajouter ... enfin pas en claquant des doigts et sans oublier que ça fonctionnera peut-être pas malgré tout.

Idem avec les astuces où on modifie des éléments de la base de registre pour rendre certaines choses plus performantes... On ne touche pas.

J'ai vu des pcs avec un système de dock (comme sur MacOs), des logiciels personnalisés (la présentation et l'agencement de l'interface) comme les navigateurs internet, les logiciels de messagerie ou de bureautique, des icônes personnalisées, des polices de caractère spécifiques, etc. Ben quand on doit reprendre l'ordinateur de zéro, il faut se rappeler de toutes les modifications et les reporter sur la nouvelle installation. Bref c'est la merde donc autant tout laisser d'origine, faire quelques ajustements et c'est tout.


Règle 5 : Ne pas croire tout ce qu'on dit ou lit sur les médias et internet. Ca c'est gratuit, c'est pour moi.

Le nombre de conneries débitées à la seconde est ahurissant surtout avec les médias qui entretiennent systématiquement la paranoïa sur des sujets qu'ils ne maitrisent pas et dont leur super expert de service est un gros naze.

Manipuler un pc portable. Ouais c'est pas anodin si j'en parle ici.

Un pc portable doit se manipuler avec précaution mais aussi d'une certaine manière. Sinon vous allez me flinguer quelque chose.


Règle 1 : Ouvrir l'écran en prenant par le milieu et non par un angle. 

Autant faire une sorte que les charnières subissent une force partagée égale car en fonction de la force de résistance de celles-ci, vous pourriez arracher l'une d'elle. Je rappelle que sur la plupart des pc portables, les charnières sont fixées avec des vis dans des écrous placés dans des moulures en plastique qui font partie de la plasturgie. Ces moulures sont taillées dans la masse et généralement ce sont elles qui cassent. Ça peut se réparer (bien que la plupart des techniciens vous diront que ce n’est pas réparable pour des raisons de temps et de fric) mais c'est un système D. On peut aussi changer les éléments de plasturgie concernés mais c’est un peu cher. Donc ouvrez par le milieu et ne tentez pas d’aller au-delà de l’ouverture maximale.


Règle 2 : Déplacer un portable allumé = un œuf frais dans les mains.

En cas de déplacement lorsqu'il est allumé, il faut le manipuler bien droit et ne pas faire de mouvement brutal. Les disques durs mécaniques n'aiment pas les chocs, vibrations ou secousses. Dans une gravité moindre, le ou les ventilateurs non plus n’aiment pas ça.

Dites-le bien à vos putains de gosses qui te jettent ça sur le lit comme si c'était un bouqin qui ne risque rien.


Règle 3 : Idée reçue sur le fait de retirer la batterie quand on est branché sur le secteur.

Il faut vraiment arrêter avec cette idée reçue persistante et complètement débile qui consiste à retirer la batterie lorsque l’on est branché sur le secteur. Le pc portable sait gérer la charge de la batterie et saura vous dire si la batterie arrive en fin de vie. Le fait de la retirer ne va pas prolonger sa vie, ça pourrait faire le contraire. Si vous n’exploitez pas la batterie, elle se videra complètement et si elle reste trop longtemps vide, la charge ne reprendra pas. En cas de coupure électrique, elle ne pourra pas empêcher le pc portable de s’éteindre brutalement. Dans certains cas, elle peut absorber des chocs électriques. Vaut mieux elle que l’ordi, non ?


Règle 4 : La mise en veille et l’extinction.

Lorsque l’on lance l’arrêt de l’ordinateur il faut attendre qu’il soit complètement éteint avant de le refermer. Si vous le refermez avant qu’il ait terminé, il risque d’annuler la procédure d’extinction et de passer en veille. Lorsque vous le réouvrirez, il sortira de la veille et reprendra l’extinction. Et comme vous n’allez pas comprendre ce qui se passe parce que vous vous attendiez à un portable éteint, vous l’éteindrez de force. Encore une bonne idée !

Lorsque vous le mettez en veille en choisissant via le menu démarrer ou en fermant simplement l’ordinateur, attendez que la procédure soit terminée. Généralement vous verrez une led clignoter (celle qui indique que le pc portable est allumé). Tant que la mise en veille n’est pas terminée, le disque dur tournera et si vous manipulez vous prenez le risque de flinguer le disque dur.

Le fait de ne jamais éteindre votre ordinateur n’est pas bon pour sa santé mentale. S’il reste continuellement allumé ou bien qu’il fasse des entrées/sorties de veille à répétition, il finira par devenir instable, fera n’importe quoi, certains logiciels ne fonctionneront plus ou plus normalement sans oublier les mises à jour qui ne s’installeront pas.


Règle 5 : Votre pc portable n'aime pas les couettes, ni les couvertures.

C'est con mais si vous posez votre portable sur le lit (on en revient à ces putains de gosses), il ne pourra plus respirer et refroidir. Cet engin doit être posé sur une surface plate. Il faut que l'air passe dessous car la plupart des pc portable ont leur entrée d'air en dessous.

Les logiciels de mises à jour des pilotes de périphériques

Il existe dans l'univers d'internet des outils de mise à jour des pilotes de périphériques. Ils sont souvent gratuits et expliquent qu'ils peuvent vous proposer les pilotes les plus récents possibles pour votre matériel informatique, une fois que leur outil aura scanné l'intégralité du matos présent dans votre machine. 

A lire comme ça on dirait que c'est un super logiciel magique qui fait tout, tout seul. C'est vrai mais en fait ça peut foutre la merde à un degré pas croyable.

Sur le principe, le logiciel dispose d’une base de données sur les numéros d'identification du matériel. Si vous allez voir dans le gestionnaire de périphériques de Windows, chaque élément dispose d'un numéro d'identification propre. Ainsi l'outil prend cette référence et les détails du pilote actuellement en place et compare avec sa base de données. Avec cette référence, il va regarder s'il existe un pilote plus récent et si c'est le cas, vous le proposez ou bien en fonction du type de logiciel, tout faire lui-même... Et là ça peut être le drame.
Même si le numéro d'identification est spécifique à un matériel donné, cela ne signifie pas que n'importe quel pilote compatible avec cette référence est alors utilisable. Mais l'outil lui il s'en fout. Si y'a une correspondance, c'est qu'on peut la lui coller. Le problème c'est que parfois certains composants sont placés sur des architectures qui nécessitent un pilote personnalisé par le constructeur lui-même de cette architecture et ça l'outil de mise à jour des pilotes ne le voit pas et c'est là qu'on a un problème. Quand cela arrive on peut obtenir :

- un plantage lorsque le pilote s'active (BSOD ou Ecran Bleu de la Mort).

- une défaillance du pilote lorsqu'il s'active mais qui n'empêche pas le système de fonctionner.

- le composant ne fonctionne pas correctement. Il est inutilisable ou moins performant ou ne sait plus faire certaines choses.


Sachant qu'en parallèle, Windows Update s'occupe de gérer les pilotes et qu'il met en place les mises à jour uniquement si certifié, le risque d'installation d'un pilote inadapté est grandement réduit en le laissant faire.

Il m'arrive de me servir de l'outil de Drivers Clous mais uniquement dans des conditions spécifiques ou alors je fais les recherches moi-même à partir de ce fameux numéro d'identification. C'est plus long et il faut avoir un peu de savoir-faire mais c'est plus maitrisé.


Anecdote :

Je vends parfois des pcs portables sur le net. Ils sont la plupart du temps complètement expertisés. Je notifie donc dans l'annonce ceci :

Je décris le contenu matériel principal composant le pc portable, j'explique l'expertise qui aura été fait dessus et également ce que contient le système et à quoi il peut servir. Si j'ai fait des réparations quelles qu'elles soient, je le stipule en rouge et j'ajoute également un lot de photos de l'appareil ainsi que des photo écran montrant le système, le gestionnaire de périphérique avec les éléments les plus importants et l'état du disque dur.

Bref, plus complet et détaillé on peut mais ça ne sert à rien.

Pourquoi je raconte tout cela ?

Parce qu’un jour un type m'a acheté un ordinateur puis m'a reproché que celui-ci ramait, plantait et qu'il souhaitait me le retourner. Je n’ai pas trop bataillé et donc accepté de le récupérer.

Le problème c'est que ce type avait voulu me cacher le fait qu'il l'avait bidouillé et que ça vait tellement merdé qu'il m'avait collé son incompétence sur le dos. L'ordi marchait très bien avec des performances cohérentes par rapport au matériel qui le composait.

Seulement Guignolito, une fois le pc reçu, a immédiatement utilisé un outil de mise à jour de pilotes de périphériques et a installé tout ce que l'outil lui avait signalé. Résultat des courses, l'ordi marchait beaucoup moins bien et un des pilotes foutait la merde.

Vu qu'il avait déglingué le système et qu'il savait certainement pas régler tout ça, il a donc fait une réinitialisation de Windows pour me cacher tout ça mais quand on est nul à chier, on fait des conneries par-dessus d'autres. Ainsi les fichiers téléchargés étaient toujours présents et surtout l'observateur d'évènements contenait toutes les opérations effectuées.

Tout ça pour dire que vous avez là, un exemple type des problèmes techniques que peuvent provoquer ces outils de mise à jour des pilotes de périphériques.

Les marques à éviter

Naaaan, c'est de la pure connerie ça. Si jamais on vous dit d'éviter une marque pour en préférer une autre, vous pouvez rire un bon coup.

Je m'explique.

Dans un ordinateur, si on regarde ce qu'il y a dedans, on y découvre qu'ils sont constitués de pièces comportant des mêmes composants Asiatiques et Américains, peu importe la marque. Y'a une réplique très rigolote, dans le film Armageddon, lancée par l'astronaute Russe à propos des composants Russes et Américains, au moment où la navette refuse de démarrer ... C'est pile poil dans le sujet.

Concrètement :

- Aucune marque ne dispose d'un appareil qu'il aura assemblé avec uniquement des composants lui appartenant. Ils commandent les composants, balancent ça dans leur chaine de montage et mis à part l’aspect de la machine et peut-être deux trois trucs, le reste n'appartient pas à la marque. On retrouve une marque dans une autre, même dans les smartphones. Exemple : On va trouver des objectifs Samsung pour l'appareil photo des smartphones Xiaomi.

- Un même modèle peut embarquer des composants différents d'une série à l'autre sachant que je ne parle pas d'évolution de la série visant à corriger des défauts ou en améliorer le produit. C'est juste qu'ils alternent des produits dans leur assemblage. Par exemple, HP va produire 100000 portables modèles X avec des dalles 15,6" de chez Philips, LG, BOE, Samsung, etc. C'est pour cette raisons que lorsque l'on commande une dalle sur eBay en vue de réparer son pc portable, on va commander le modèle correspondant au sien et on risque d'en obtenir un autre d'une autre marque mais parfaitement compatible. C'est vraiment une pièce alternative et pas un médicament générique. On a exactement la même chose avec les pièces détachées pour véhicules, électro-ménager, etc. Donc un appareil pourra recevoir une même pièce provenant de différents fabricants et aussi plein d'appareils de marque différente pourront recevoir une même pièce provenant d'une seule marque.

- Il peut arriver que d'une série d'assemblage à une autre, un paquet de composants (ex : condensateur) soient défectueux. De ce fait, les acheteurs qui tomberont dessus seront emmerdés. Alors en fonction du souci, ça sera immédiat, répétitif ou bien ça se déclenchera bien plus tard, genre peu après la garantie ... D'où cette fameuse accusation systématique de l'obsolescence programmée.


Bref il n'y a pas de marque mieux qu'une autre quoiqu'on en dise. C'est aussi stupide que de dire qu'il faut absolument un ordi avec un i5 alors qu'il va servir à faire de la bête bureautique, du mail et de l'internet... Surtout depuis l'arrivée des disque SSD.


 

L'obsolescence programmée

Là aussi, on a du tout et n'importe quoi et grâce aux médias c'est encore plus du n'importe quoi. Je me rappelle d'une émission qui montrait du doigt ouvertement Epson.

Le principe d'Epson, c'est que pour ses imprimantes jet d'encre, ils ont un récupérateur d'encre (qui ne se vide/remplace pas ou du moins pas comme ça) qui va accueillir les résidus d'encre de la tête d'impression. Comme ça se remplit petit à petit, Epson (mais aussi Canon et d'autres) ont un programme dans l'imprimante qui va compter et lorsqu'il arrivera à 100%, bloquera l'imprimante en supposant que le bac de récupération est plein. C'est juste histoire d'éviter que ça se déverse dans l'imprimante puis que ça dégueule sur votre table, votre bureau ou votre meuble ... Ils ont pensé à ça mais bon, l'obsolescence programmée c'est tellement mieux.

Ce n'est pas quelque chose que l'on peut calculer précisément car tout dépend de l'utilisation de l'imprimante, la qualité d'impression, les cartouches, le papier, etc. Les résidus sont donc très variables et alors c'est un calcul de probabilité. C'est pour cela que les gens pensent qu'il s'agit de la part du constructeur d'un acte de panne volontaire. Bon il existe un outil pour remettre ce compteur à 0% car souvent le récupérateur n'est pas vraiment plein mais ce n'est pas de l'obsolescence programmée.

C'est comme les ordinateurs qui tombent en panne après la garantie d'un an... Maintenant que la garantie est de 2 ans pour la plupart des machines, bizarrement on a plus ce genre de discours. Des machines continuent à tomber en panne après 12 mois mais comme c'est garanti, ça démontre que l'accusation d'obsolescence programmée est complètement débile. Le constructeur ne va pas s'amuser à faire en sorte que ses machines garanties deux ans tombent en panne au bout d'un an ...


Le choix d'une imprimante

Le choix d'une imprimante est quelque chose qu'il faut regarder avec soin car sinon ça peut vous revenir cher. La marque n'est pas un facteur, par contre le modèle oui. Il faudra éviter certains modèles de certaines marques en fonction de vos besoins mais une chose réellement importante est ce qu'on appelle le coup/copie, c'est à dire la consommation d'encre vis à vis d'une impression.

Il y a quelques options à définir en premier pour dégrossir et vous n'aurez plus qu'à choisir. Est-ce qu'il faut une imprimante qui imprime en Recto/verso automatiquement, qui scanne/imprime et donc photocopie en recto/verso automatiquement, qui soit wifi et/ou Ethernet en plus d'être USB par défaut, qui dispose d'un chargeur de feuilles pour scanner par paquet, qui dispose de cartouches séparées, qui dispose d'un bac A3 ou bien d'un principe ponctuel d'impression A3, etc.

Vous verrez qu'en fonction de cela vous aurez déjà fait un gros tri.

Acheter une imprimante pas chère vous amènera à vous ruiner en consommables. Les cartouches seront regroupées en 2 (noir + couleur) donc si plus de cyan, même s'il reste du magenta et du jaune, faudra changer la cartouche couleur, les cartouches auront une contenance très faible, l'imprimante consommera beaucoup d'encre, etc. ou tout en même temps. Vous pouvez donc acheter une petite imprimante à 50€ avec deux cartouches mais vous risquez de payer plus tard et plus souvent pour ses consommables.

Pour une utilisation familiale, le mieux sera de prendre une imprimante qui fasse impression recto/verso, wifi/usb, avec cartouches séparées (4 ou 5 cartouches). En général, ça tourne autour de 80€ et les cartouches sont données pour faire environ 300 pages (c'est marqué sur les boites). Parfois vous avez des XL voire XXL, un peu plus cher mais permettant plus d'impression. Les imprimantes laser sont devenues facultatives car il existe des imprimantes comme certaines Epson dont la cartouche d'encre noir peut faire environ 10000 copies donc plus rentable que des toners. Maintenant elles ont quand même leur avantage comme le fait d'être stockées des mois entiers et d'imprimer nickel quand on les rallume. Essayez avec une jet d'encre pour voir. :D

Les cartouches de sous marque

Je vais faire court ...

Pour les imprimantes laser, ce n’est pas un problème car l'encre en poudre c'est de l'encre en poudre.

Pour les imprimantes jet d'encre, je déconseille car les cartouches contiennent de l'eau et que si vous n'utilisez pas votre imprimante régulièrement, l'eau s'évaporera et laissera des traces (calcaire ?) qui bouchera le circuit d'impression voire les têtes et même les produits nettoyants (injectés par seringue) n'y pourront rien.

Il n'existe qu'une seule sous-marque qui dispose d'une norme ISO et donc qui soit reconnue par les marques, en plus de maintenir la garantie si on les utilise pendant ... mais elle n'est pas disponible pour les particuliers ... Dommage :)

La putain de 4K

Qu'est-ce que je rigole quand je vois tant de personnes s'extasier sur la 4K alors qu'ils ne disposent pas de l'appareil capable de l'exploiter correctement. Les consoles de jeux de maintenant en sont capables, les pcs aussi depuis un moment maintenant, les écrans acceptent ces résolutions mais pourquoi faire ???

Même sur un 70", si vous mettez du FullHD ou de la 4K, c'est pareil. Il faut être collé à l'écran pour commencer à distinguer une différence. Plus la résolution est grande et plus il faut une surface d'affichage en conséquence.

La 4K est une résolution. Une résolution ce sont des points alignés en hauteur et largeur donc quand on dit FullHD soit 1920x1080, c'est que l'écran affiche 1920 points horizontaux et 1080 pointes verticaux. Donc plus y'en a et meilleur est l'image mais l'œil a ses limites de perception ce qui fait qu'au bout d'un moment, si la surface d'affichage n'est pas adaptée, qu'on ait 1920 points ou 3840 (4K), il ne verra aucune différence mais on contemplera quand même en disant que c'est trop beau ...

Alors admettons que la moyenne des écrans TV que l'on a c'est du 50" et que celle des pcs c'est du 27", vouloir afficher en 4K est complètement con.

L'écran PC sera trop petit et celui de la TV aussi avec en plus une distance plus conséquente entre la tête et l'image.

Il n'y a que pour l'utilisation bureautique où cette résolution réduira fortement la taille de l'interface et tout ce qui sera affiché dessus mais dans un jeu ou une vidéo ... 

Et si vous en avez qui disent que EUX voient la différence ... :)

La pseudo contamination où on te demande d'appeler un numéro en 01 ou 09.

C'est la grande mode actuelle depuis quelques temps maintenant et qui en plus n'épargne personne.
Alors comprenez bien qu'il s'agit simplement D'UNE ARNAQUE !!!

"On" vise à vous faire croire que votre ordinateur est contaminé et que l'on peut régler ce souci en appelant un numéro qui est, comme par hasard, affiché sur la même page qui vous parle de cette contamination.

Passant par le navigateur internet, le système d'exploitation n'a aucune importance. Même les utilisateurs de Linux, MacOS et autre peuvent se faire avoir.

En même temps on vous verrouille. Impossible de quitter la page. Le simple fait que vous ne puissiez rien faire quand ce message s'affiche, afin de vous forcer à appeler le numéro, est une arnaque en soit.
Les seules solutions qui restent sont :
- Passer par le gestionnaire des tâches via CTRL+ALT+SUPPR afin de fermer de force le navigateur.
- Redémarrer ou éteindre la machine via CTRL+ALT+SUPPR.
- Redémarrer ou éteindre la machine via le menu démarrer si celui-ci est encore accessible.
Si ces actions sont disponibles il reste (en je ne le conseille pas vraiment) :
- Eteindre de force en restant appuyé sur le bouton d'allumage.
- Débrancher la prise (et virer la batterie si c'est un portable, en le manipulant avec précaution)
Problème potentiel en cas de coupure brutale de l’ordinateur, c’est qu’au redémarrage, votre navigateur réouvre le dernier site internet qui été affiché, qui se trouve être la page d’alerte bidon. Bref retour case départ.
Si ce n’est pas automatique et que votre navigateur vous propose de restaurer la dernière session, refusez.

L'arnaque c'est simplement de vous soutirer de l'argent avec un règlement de votre plein gré donc quelque chose que vous ne pourrez pas contester. Vous pouvez porter plainte et récupérer votre dû si cet argent a été retiré de votre compte sans votre accord.
Vous surfez tranquillement et soudain le site que vous visitez est remplacé par une page qui vous avertit que vous êtes contaminés (avec parfois une sirène d’alarme, une voix, des logos comme ceux de Microsoft ou d’Antivirus et j’en passe). Le code inscrit dans cette page de merde bloque en même temps le navigateur ce qui fait qu’il reste ouvert et qu’il n’y a pas possibilité de le fermer normalement. Pour les simples utilisateurs c’est très ennuyeux et bloquant.
Ensuite sur cette même page, se trouve un numéro généralement en 01 ou en 09 qu’il faut contacter pour obtenir une assistance afin de vous débarrasser du problème et c’est là qu’est l’arnaque.
Le numéro en soit est redirigé, généralement vers un pays d’Afrique du nord. Sur ce numéro vous tombez alors sur une personne qui vous demandera de lancer un certain programme afin qu’elle puisse prendre la main sur votre ordinateur. Une fois qu’elle a pris la main, elle vous montrera avec des logiciels complètement bidon que votre ordinateur est bel bien contaminé.
Cette même personne installera alors un programme antivirus au pif car parfois il s’agira d’Avast! Premier, donc un vrai antivirus payant et parfois d’un truc infâme comme 360 Total Security ou Segurazo qui est tout sauf un vrai antivirus.
D’ailleurs une fois Avast ! en place, le scan qu’il lancera d’office ne trouvera rien, ce qui confirmera ce que je dis au début et si par hasard il trouve des infections je vous confirme là aussi que c’était déjà présent bien avant leur intervention et que ce n’est pas cette page de merde qui a détecté quoique ce soit.
Bref une fois que tout est pire qu’avant leur intervention, la personne vous demandera alors de régler une certaine somme d’argent pouvant parfois s’élever à plusieurs centaines d’Euros.
Là où c’est bizarre c’est que la somme varie d’une victime à l’autre et que si la victime dit qu’elle n’a pas une telle somme, comme par hasard, on peut lui faire un geste commercial et lui proposer une somme bien dessous de celle demandée au début.
N’oublions pas non plus que l’intervention aura été faite sans qu’on vous propose le moindre devis ce qui est, selon moi, complètement illégal.
Si vous allez jusqu’au bout, vous aurez un ordinateur qui fonctionnera moins bien, qui pourra éventuellement contenir des malwares installés pendant la procédure et vous aurez perdu des sous.
Donc quand ce truc là vous tombe dessus, procédez à une des manipulations indiquées au début.

Alors comment cette arnaque arrive jusqu’à vous ?
C’est simple, c’est via les publicités qui décorent les sites que vous visitez.
Prenons un site comme leboncoin.fr qui affiche de la pub un peu partout.
Ces espaces publicitaires sont des cadres vides que leboncoin.fr fournit à une régie publicitaire.
Cette régie publicitaire y balance tout un tas de publicités en fonction des thèmes que le site désire.
Ces publicités sont déjà toute prêtes. La régie ne fait que les diffuser dans les encarts prévus.
Le principe c’est que soit une marque, soit une société de création publicitaire, envoient à des régies, des maquettes de la publicité à afficher. Des membres de ces régies vérifient alors si la maquette est « propre » et ne contient rien d’anormal.
Le principe est que quelqu’un de mal intentionné, enverra une maquette propre, histoire qu’elle soit validée et annoncera ensuite que celle-ci n’est pas la définitive. Il prétextera peut-être (c’est ce que je me suis dis) l’oubli d’une faute dans un mot ou un truc du genre et enverra alors la maquette corrigée sauf que celle-ci contiendra alors du code supplémentaire.
La correction apportée étant bénigne, il n’y aura pas de vérification supplémentaire et la maquette sera alors validée et distribuée.

Les publicités étant affichées de façon plus ou moins aléatoires, pour se faire avoir il faut visiter un site qui propose de la pub et qui pourra potentiellement afficher celle malintentionnée.
Lorsque la pub s’affiche, elle exécute le code qui ordonnera au navigateur de charger une page web spécifique, celle qui vous avertira de cette soi-disant infection. Le code de la page contient alors d’autres instructions comme le fait de verrouiller le navigateur afin de ne pas pouvoir le fermer, etc.
Le piège est en place.

C’est la raison pour laquelle votre antivirus n’a pas réagi ni avant, ni après, aussi cher payé soit-il.


La question est donc de savoir comment on pourrait se prémunir contre ça ...
C’est simple : avec un bloqueur de publicité.
Les navigateurs internet peuvent être complétés avec des extensions ou des modules complémentaires en tout genre. Et il existe un genre particulier qui consiste à empêcher les publicités d’être chargées. Plus de pub, plus de problème et en plus de cela le navigateur n’aura que le site en lui-même à charger. Moins de données puisque pas de publicité, il s’affichera plus rapidement.
Il en existe des tonnes mais ceux que je suggère principalement sont uBlock Origin et Ghostery. On n’est pas obligé de mettre les deux ensembles et ils peuvent empêcher certains sites de fonctionner correctement. Heureusement on peut leur apprendre à s’activer ou non en fonction des sites visités.

Pour l"installer il suffit de passer par une simple recherche ou directement via le gestionnaire d'extensions de votre navigateur. Mais par exemple, en recherchatn sur le net, tapez simplement : ublock origin firefox

Avec ce truc là en place, vous allez diminuer drastiquement le risque de vous faire avoir. Je ne dis pas "annuler"  car le risque 0 n'existe pas.

Eviter de se prendre un ransomware

99% du temps, un ransomware, un truc qui va crypter les fichiers de votre ordinateur (avec plus ou moins de fonctionnalités supplémentaires en fonction du type) et vous demander de l'argent pour récupérer la clef de décryptage, est executé ou déployé par l'utilisateur et non par magie du piratage.
99% et pas 100% car cette certitude n'est pas absolue mais jusqu'à maintenant tous les cas rencontrés à mon niveau sont de la faute de l'utilisateur.

Soit ce truc s'execute directement, soit il va se déployer et programmer un execution à un moment donné, via le planificateur de tâches.
Dans un cas comme dans l'autre, il ne rentre pas tout seul dans la machine. En général, c'est via une pièce jointe dans un mail.
On a beau dire, mais pour l'hôpital de Dax, qui s'en est pris un début 2021 et qui a tout flingué, tout le monde, ainsi que les médias nazes qui comprennent rien, ont clairement indiqué une attaque extérieure. Or, il est évident, qu'il s'agit d'un acte volontaire ou involontaire, d'une personne ayant accès au réseau interne. On va supposer que cette personne aura consulté sa messagerie personnelle (parce que potentiellement, en général, il y a plus de risque sur une messagerie perso que sur une pro, question de sécurité) et ouvert la pièce jointe d'un mail sans chercher trop loin à comprendre. Ca a crypté la machine sur laquelle elle était puis ça a cherché sur le réseau d'autres cibles et voilà.

Donc on peut simplement conseiller que, pour réduire le risque de se faire verrouiller les données, il faut sauvegarder (refaire un ordi, c'est facile) et se dire que dans le doute, on n'ouvre pas la pièce jointe.

Parfois les éditeurs d'Antivirus trouvent la clef de cryptage et créént un logiciel de décryptage mais plus le malware est récent et moins il y a de chance d'avoir cette solution car la compléxité est de plus en plus importante.